©2019 par Mémoires d'Afrique.

Mémoires d'Afrique

"En Afrique, un vieillard qui meurt c'est une bibliothèque qui brûle."

Amadou Hampâté Bâ

La naissance de MÉMOIRES D’AFRIQUE provient du choc qu'a ressenti lsraël MENSAH, en découvrant l'opéra.Cela s'est passé à l'opéra Bastille.

Alors qu'il regarde les acteurs évoluer et la beauté de la mise en scène, avec les interprètes au regard tour à tour grave, mélancolique ou joyeux, il se surprend à participer réellement à ce qui se trame et se dénoue devant lui. ll se demande d'où le metteur en scène tire cette histoire. Est-elle vraie, est-elle réelle ?

On l'informe que c'est une légende, un conte. Il s'agit de la représentation lyrique d'Idoménéede Mozart. Ayant appris que le drame se nourrissait de la prise de Troie, il s'interroge sur sa connaissance des légendes et contes de son propre pays, le Bénin, et s'aperçoit qu'il n'en connaît aucun.
C'est alors que jaillit en lui avec force l'idée d'aller vers les anciens dans les villages les plus
reculés d'Afrique, afin de recueillir des contes, des proverbes, des légendes et toutes les traditions orales.
ll faut agir vite avant que le développement d'internet, de l'informatique et le phénomène de la mondialisation, avec la domination de la civilisation de l'écriture, ne viennent supplanter l'oralité
et la richesse culturelle des pays d'Afrique.

ll est indispensable de sauvegarder les référents culturels que renferme la mémoire orale des
différentes populations du continent noir.
Retrouver cette mémoire, cette histoire culturelle, ce
passé ancestral doit permettre à l'individu d'avoir des racines profondes et suffisamment solides, il n'en appréciera que mieux les autres cultures. Pour mieux accepter les autres, il faut d'abord
s'accepter soi-même.

Pour l'accompagner dans cet objectif. lsraël MENSAH regroupe autour de lui quelques amis qui
décident de fonder une Association en octobre 1998.

Après 20 ans d’activité les membres de Mémoires d’Afrique se sont réunis pour faire une analyse approfondie des missions de l’association. La décision fondamentale qui en découle est qu’à partir de l’année 2018 Mémoires d’Afrique devient une Fédération regroupant des associations nationales.

 

Un aperçu de Mémoires d'Afrique

Le contexte

Chez Mémoires d'Afrique :

- Nous voulons sauvegarder un patrimoine culturel africain, essentiellement oral, très riche mais menacé de disparaître. Il s'agit de préserver (par écrit ou par tout autre moyen) la mémoire d'un peuple, de rassembler les personnes qui désirent la transmettre et de la faire connaitre à d'autres peuples.

- Nous voulons créer les conditions qui permettent aux africains de prendre conscience par eux-mêmes de l'importance revêtue par les contes et légendes dans leur propre culture.

- Nous voulons contribuer à maintenir un lien fort entre les anciens, gardiens de la tradition, et les jeunes, garants de l'avenir.

- Nous voulons faire en sorte que les africains, prenant eux-mêmes en charge leurs intérêts se joignent au processus de mondialisation non en tant que victimes mais mais en tant qu'acteurs. La culture peut devenir un vecteur d'un véritable développement culturel.

Pour relever ces défis, Mémoires d'Afrique a décidé de lancer successivement dans plusieurs pays africains, de grands concours nationaux de collecte de contes et légendes. Par ces moyens les populations préserveront et transmettrons elles-mêmes leur patrimoine culturel et leur mémoire collective, ce qui est gage de l'authenticité du travail réalisé. Des recueils des oeuvres particulièrement représentatives de la culture de leur pays seront publiés dans des ouvrages en langues locales, en français et en anglais. Afin de "fixer sans figer", ces contes et légendes pourront revivre par l'instauration d'une nuit des contes dans ces pays. 

Le premier pays à avoir accueilli ce projet est le Bénin.

 

Nos projets

Contribuer à la préservation du patrimoine immatériel et au dialogue des cultures

 

L'EDITION DE LIVRES

Mémoires d'Afrique c'est 3 ouvrages publiés:

- Contes et légendes du Bénin ; publié aux Editions Karthala (2005)

- La femme panthère et autres contes du Bénin ; publié aux Editions Gallimard (2006)

- Contes croisés, quand l'Afrique et l'Europe se répondent ; publié aux Editions Gallimard (2012)

LA NUIT DES CONTES

Mémoires d'Afrique c'est :

- Une nuit des contes chaque année au Bénin depuis 2006 et la reconnaissance par les autorités béninoises. Chaque nuit des contes se déroule depuis plusieurs années dans le cadre de la Journée nationale du Patrimoine Immatériel. La prochaine nuit des contes au Bénin aura lieu le 14 août 2019 (14e édition de la nuit des contes et 10e édition de la journée nationale du patrimoine immatériel).

- Trois nuits des contes réalisées en France en partenariat avec la ville de Boulogne-Billancourt (2013, 2014 et 2015).

Quelques enseignements des contes

"Dans la vie, on récolte le soir ce qu’on semé le matin."

"Avec une bonne dose de malice et un peu de ruse, tu sauras te tirer de tous les mauvais pas."

"Ne faisons pas aux autres ce qu’on ne voudrait pas qu’ils nous fassent."

"La jalousie est un poison."

"Un bienfait n’est jamais perdu."

  

Contacter Mémoires d'Afrique

 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now